•  





Imprimer

Cacatoès rosalbin

Publié dans Fiches perroquets Océanie


Rosalbin3Eolophus roseicapilla

Description physique
Le cacatoès rosalbin arbore de la tête au ventre, différentes nuances de rose. Sa crête, elle aussi est rose, mais plus claire que le ventre. Les ailes, la queue et le dos sont gris clair. Son bec est blanc cassé. Chez  la sous-espèce eolophus roseicapilla albiceps le front est blanc. Pour l'ensemble des sous-espèces, les yeux sont noirs chez le mâle et bruns chez la femelle. Cependant, le contour de l'oeil diffère selon la sous-espèce :  gris-blanc chez roseicapilla, rose à rouge foncé chez l'albiceps et blanc chez le kuhli.
Sous espèces : eolophus roseicapilla roseicapilla, eolophus roseicapilla kuhli, eolophus roseicapilla albiceps

Chant / Cris
Petits cris brefs aigus par tranche de dix secondes accompagnés de mouvements d'ailes rapides avec la crête dressée.
  Écouter :   ecouter

Taille
35 cm

Poids
270 - 400 grs

Sexage
Sexage par ADN sur les jeunes et confirmation par le changement de coloration chez les adultes : oeil noir pour le mâle et marron pour la femelle.

Durée de vie
20 à 40 ans

Reproduction
Il se reproduit facilement à condition d'avoir suffisamment d'espace et d'un nichoir confortable (une boîte-nichoir ou un tronc évidé)
Incubation : 26 jours
Envol des jeunes : 8 - 9 semaines après la naissance

Origine
Australie : on les retrouve dans différentes zones de vie, de la savane australienne aux forêts en passant par les champs cultivés où ils font des ravages.  Ils ne sont pas du tout en danger et  ils ont profité de l'expansion de l'agriculture pour croître.
Voir la carte :
Map

Comportement comme oiseau de compagnie
À propos des spécificités comportementales de telle ou telle espèce, il convient de relativiser et de prendre de la distance par rapport aux avis émis par les uns ou les autres. En effet, trop souvent, ce qui est écrit ou dit ne concerne que des expériences individuelles et majoritairement limitées à un petit nombre de spécimens…
Avant tout, il convient de savoir que le comportement d’un perroquet – comme celui de la plupart des animaux – est majoritairement déterminé par l’éducation qu’on lui donne et l’environnement qu’on lui offre. Ainsi, un perroquet généralement réputé « vif » peut avoir un comportement tout à fait placide pour peu qu’on prenne le temps d’interagir avec lui de façon adaptée, notamment en utilisant le renforcement positif. Ceci étant, à l’inverse, on peut aussi rendre « agressif » un perroquet considéré comme plutôt calme…
Globalement, le « caractère » général d’un perroquet est surtout déterminé par son poids : plus il est important, plus l’oiseau est posé et serein.
Toutefois, afin de de vous permettre d’affiner davantage votre approche, nous vous proposons, ci-dessous, quelques grandes généralités concernant l’espèce de la présente fiche.

Avec le Gris du Gabon, c'est un des oiseaux les plus répandu en tant qu'oiseau de compagnie.
Il souffre parfois d'une très mauvaise réputation due en partie à des méthodes ancestrales et peu orthodoxes d'élevage mais, surtout au manque d'éducation que leur donne leur propriétaire. En effet, c'est un oiseau très dynamique et surtout très intelligent qu'il convient de canaliser car il n’aura de cesse de vous solliciter pour obtenir caresses et câlins. C'est un oiseau extrêmement attachant en raison de l’énergie qu'il déploie à partager avec les humains. Il conviendra absolument de lui laisser une grande part d'autonomie afin de ne pas en faire un animal dépendant à 100% de l'humain et de limiter les risques d'une perte d'identité qui était parfois fréquente, surtout par le passé, quand on conseillait de "sur-pouponner" les perroquets. 

C'est également un animal très extraverti et comique, qui adore jouer et faire le clown avec toute la famille.
Son intelligence et ses capacités cognitives sont mises en évidence dans le training et l'éducation.

Statut légal
Annexe II/B

Alimentation
Mélange spécial perroquets (australiens si possible) ; granulés extrudés ou compressés spécial perroquets ; fruits et légumes de saison.
Attention : assurer l’équilibre alimentaire des cacatoès n'est pas toujours une chose aisée. Capable de jeûner, de trier et refuser la nourriture, beaucoup ont tendance à céder pour une alimentation trop riche en lipides et glucides. il appartiendra donc de bien veiller à lui apprendre à apprécier la plus grande variété de nourriture possible, surtout dans l'apport de "frais"  (fruits et légumes)